Un amour de lycée

Jeudi 08 Août 2013
12h16



Veste Kanabeach
Jean's Blend She
Kickers




Ola toi qui passe par-là.

En ce jeudi pluvieux, je vais te raconter une histoire. Il faut savoir que j’adore les histoires, vraiment, en raconter, et qu’on m’en raconte. J’ai bien envie de te raconter l’histoire de ce jean’s. Ça ne commence pas par « il était une fois » mais on n‘en est pas si loin.
Ce jean’s-là, ma mère me l’a offert lorsque j’étais en seconde, il y’a sept ans. Je venais d’entrer à l’internat, et un mercredi après-midi ma mère est venue me rejoindre dans cette ville pour que nous allions faire un petit peu de shopping. Elle m’a acheté mon tout premier vrai jean’s, un BlendShe, que j’ai porté cinq jours sur sept jusqu’à la fin du lycée. Tu comprends désormais son état actuel. Il s’est usé, jusqu’à la corde, et puis un jour en m’asseyant en tailleur, j’ai entendu un bruit de déchirure. Somptueux. Quelques semaines plus tard la seconde fesse se déchirait totalement. Le genou avait déjà morflé l’année d’avant, et le bas du jean’s était dans un état de guenille pas possible. Mais je l’adorais, il était très souple, très blue jean’s, très confortable, et très aéré de fait. J’ai continué à aller en cours ainsi vêtue.

Pour être franche, ça ne m’a jamais gêné qu’on voit mes fesses pourvu qu’elles soient dans des dimensions qui collent à ce que je veux (rien à voir avec les fesses qui collent). Je me fichais à l’époque pas mal des réflexions sur mon passage (« hey on voit ton cuuuul ! » « et nous ta gueule, et c’est pas mieux »), après tout la nana qui se ramène avec un imper décathlon violet et vert je ne vais pas lui faire une réflexion sous prétexte que ça flash. Bref.
Rapidement, le bac en poche j’ai dû remiser mon jean’s adoré au placard et ne le sortir que pour, ben sortir justement. Si je me moque pas mal du regard des autres en ce qui concerne mes sapes de la vie privée, en revanche au boulot….Non mais pas besoin de te faire un dessin.

Il est resté très longtemps enfermé dans mon armoire, complètement oublié, caché sous une pile d’autres vêtements, sauf que c’est l’Été, on sort son booty et plus vite que ça! Porté à la cool, juste être à l’aise. Je me fiche que ça soit joli, coherent ou carrément stupide, ce jean’s me rappelle simplement quelle insouciance on peut avoir parfois. Une insolente insouciance.
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. sympa ce look :)

    Http://Fashioneiric.blogspot.com

    Coline ♡

    RépondreSupprimer
  2. - C'est ouf comment tu as customisé ton jean ahah ! Belle initiative :)
    xx

    RépondreSupprimer
  3. omg those jeans are perfect!! i love the rips below the butt! so cute!

    RépondreSupprimer
  4. Haha j'avoue qu'il faut oser mais après tout pourquoi & sur toi il est canon donc ;)
    Bisous
    Yu'

    RépondreSupprimer
  5. Ben j'adore. Et t'as de belles fesses. Pas l'ombre d'un centimètre de peau d'orange. Elles méritent bien qu'on les aperçoive!

    RépondreSupprimer
  6. le code que j'utilise m'est fournis par un site en ligne avec qui je travaille et collabore mais je suis sure que en tapant sur google tu trouverais un moyen d'assembler tes images et les choses que tu aimes pour en faire un article bien construit ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Eh oui quel histoire ! Moi il aurait déjà été à la poubelle si je n'aurais pas réussi à le rattraper à la couture ^^'
    C'est vrai que ta coupe dans ces cas la et beaucoup mieux qu'un Skinny Jeans lol. Et puis c'est vraiment toi, ça te va bien je trouve !

    Bisous :D

    RépondreSupprimer

Thank you for visiting me!
I almost always answer your comments here or on your blog!
See you soon!