Confession d'un frigidaire (qui était un micro-onde refoulé).

Mercredi 7 Novembre 2012
09h00






Plaid Emmaüs
Tops Brandy Melville
Short Creeks
Sac Emmaüs
Kickers


Des fois, il m’arrive d’avoir froid. C’est assez rare cela dit. Je suis de ceux qui pensent que le froid est d’avantage à l’intérieur que sur la peau. Je dis pas que les gens qui meurent de froid dans la rue l’Hiver n’ont qu’à se convaincre qu’il fait chaud, parfois il fait froid, vraiment, et c’est invivable.

J’ai traversé une partie de Laval dans cette tenue ce week-end, un soir. J’étais mue par le plaisir d’avoir passé une belle après-midi, échappatoire à ma monotonie quotidienne. Le froid était d’abord un peu saisissant, puis il m’a paru délicieux, il faisait partie de ma chaleur intérieure. Quand je suis très heureuse ou juste « bien », je ne peux pas avoir froid. Mon corps est froid, ma peau peut être glacée mais ma tête est brûlante et mon cœur diffuse la chaleur adéquate à mon bien-être. Entre pathétisme sentimental et ressentis épidermique j’hésite. Tu l’as compris, ce billet est une plainte.

Mais parfois j’ai très froid. Ça arrive hein ? La blogueuse modeuse n’est pas qu’un être futile et puéril qui dégaine la CB comme un mouchoir pour un enrhumé. La blogueuse modeuse a des sentiments. Quand je suis triste, quand je me sens si seule en étant autant entourée, j’achète. C’est pathologique gravement pathologique, d’ailleurs la semaine passée en est la preuve, une commande sur ASOS, un craquage chez Ding Fring et à Emmaüs. Alors qu’en théorie je ne peux pas me le permettre. Mais là je le sens, c’était clairement une compensation affective.
Je n’ai pourtant pas l’impression de manquer d’affection, mon adorée Ju assure à fond tout en étant, une année de plus assez loin de moi, ma famille ne me laisse pas tomber et je savoure les sms de ma sœur et de ma mère, et puis je dois dire que mes petits gars, là, sur Laval font preuve d’une indulgence adorable envers moi et mes humeurs.

Oui ça ne va pas, et Dieu sait que ça n’est pas facile à dire.
J’ai froid tout à l’intérieur là. Insomnies, fringales incontrôlées, solitude, doutes professionnels.
Mais je donne bien le change, je n'aime pas m'épancher en détail (à part auprès de ma Sainte et de Ju qui en font les frais), j'ai un beau sourire que j'utilise en permanence, je n'aime pas imposer aux autres ma mauvaise humeur ou ma tristesse, c'est désagréable et mal élevé.

Alors je m’emmitoufle dans mon nouveau plaid, il me donne cet ersatz de chaleur que je retrouve dans les nouveaux achats modesques. Un sentiment de jouissance absolue, de satisfaction enfin assouvie, tout cela est de si courte durée. Finalement j’aimerais que les achats de fringues soient toujours mûris, des désirs vraiment puissants (comme les Ash Bowie, ça, dans le genre désir puissant inassouvi…). Je n’achète pas à tort et à travers mais lorsque je me sens seule ou délaissée, quand je m’abandonne à moi-même j’achète ce qui me fait envie. Compensation affective. L’affection des sapes. Heureusement que je suis assez raisonnée pour me rendre à Emmaüs et pas chez Minelli ou Sud Express !
J’ai quelques traits de l’acheteuse compulsive. C’est assez malheureux étant donné qu’il s’agit d’une addiction comportementale. Je suis assez réticente à l’idée d’être accro à quoique ce soit.

«L’achat pathologique est considéré par certains auteurs comme une forme d’auto-traitement, l’affect dépressif serait un déclencheur de l’envie d’acheter, elle-même accompagnée d’un soulagement momentané au moment de l’achat entraînant ainsi le cercle vicieux. »
« Par exemple, l’achat pathologique de vêtements est déclenché par des états dépressifs, suivis d’autodépréciation, d’une faible estime de soi, puis vient le passage à l’acte. »
Isabelle Varescon

C’est la première fois que je dis ça : vivement les fêtes de Noël j’ai grande hâte de voir ma famille. De m’emmitoufler de leur chaleur, de leur présence, de leurs attentions, et de le leur rendre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. ❤T❤e❤ l❤i❤r❤e❤,❤j❤'❤a❤i❤m❤e❤ç❤a❤

    RépondreSupprimer
  2. Wow. I Love it! You have so so great blog! <3

    Would You like to follow each other? :)
    http://linde-lo.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  3. Je suis actuellement en train de me geler le cul , et quand je vois ta tenue j'ai froid encore plus. A Paris il fait un froid de canard, j'en peux plus !! Ça prend au visage c'est horrible, et même si je me dis que j'ai chaud, j'ai froid quand même !!
    Ceci étant dit, chouette tenue.

    RépondreSupprimer

Thank you for visiting me!
I almost always answer your comments here or on your blog!
See you soon!