"Entre la nudité d'une nuque délicate et la caresse de pointes effilées dans le dos[...]"

Mercredi 26 Septembre 2012
09h00





Pour les modeuses invétérées je pense que le corps tout entier est un accessoire, un outil par lequel on peut exprimer une infinité de ressentis, d'attitudes et de manières de percevoir le monde, de le vivre aussi. Finalement l'accoutrement n'est qu'un prétexte pour Être au mieux.

J'aime mes cheveux. Vraiment. Je ne crois pas m'être déjà dit "je les supporte plus, je les déteste" et j'en passe. Ils m'ont agacée, énervée, exaspérée mais il m'ont ravie et enchantée aussi.

Quand j'étais petite mon blond était différent, c'était celui des bébés en fait, mes cheveux étaient raides comme des baguettes et très fins. Ils étaient point, je m'en moquais pas mal. Enfin je m'en moquais pas mal, mais on a quand même fait des conneries ensemble (genre se les couper à la base au sommet du crâne, un bel épi pendant des mois après).
Je les ai eu courts, très courts, mais jamais à la garçonne, toujours blonds, parfois avec des touches de rose au lycée, j'ai eu des wools, des dreads synthétiques et des vraies. J'ai eu différentes franges plus petite puis une autre bien sale au lycée. J'ai eu une coloration malheureuse. Mais grosso modo j'ai toujours eu la même coupe. La même non-coupe en fait : longs, dégradés, blonds, ondulés.

Je les aime beaucoup ainsi et j'ai réussi avec les années à les associer littéralement à ma tenue, j'ai pris du plaisir à apprendre à me coiffer. J'ai appris à les entretenir, à leur faire du bien, à les couper moi-même. Ils ont été les témoins (et acteurs aussi) de mes différentes « passades » à l'adolescence, et aujourd'hui je les veux relativement libres. Je les sèche parfois au sèche-cheveux, je les lisse cinq fois dans l'année, je les tresse, mais je les aime indépendants. A tendance ultra sèche je les enduits de crèmes et d'huiles différentes selon la saison et selon leur toucher.

Je les chouchoute car mon projet de coupe de cheveux nécessite qu'ils soient en excellente santé, oui, je suis toujours en attente de mon half shaved. Mais en attendant j'ai trouvé l'état dans lequel j'aime qu'ils soient, je me sens bien avec ce que j'ai sur la tête et j'ai cru comprendre que c'est vraiment pas le cas de tout le monde, quand je vois le nombre de femmes qui ne supportent pas leurs cheveux, c'est assez triste, et dommage. Et parfois elles ont raison aussi.

Leur prestance, ou même leur absence font le caractère et la sensualité de bien des femmes, l'attitude que l'on a, le rapport gestuel quotidien et inconscient que l'on a avec nos cheveux est assez incroyable. Entre la nudité d'une nuque délicate et la caresse de pointes effilées dans le dos je ne choisis plus. Je les aime comme un rideau qui encadre et contient mon visage.

Mots et pensées jetés sans suite logique ni réelle cohérence.
Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Comme j'aime cet article ! Je partage tes pensées en tous points sauf pour le half-shaved mais bon ça, tu le sais déjà ;)

    <3

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton message! Ton blog est super joli! :) J'aime ton look ^^

    RépondreSupprimer
  3. Bel écrit, beaux yeux.

    RépondreSupprimer
  4. waoh t'es juste magnifique avec tes beaux yeux je kiff

    RépondreSupprimer
  5. Tu es si magnifique !! Et tu as raison d'aimer tes cheveux car ils sont vraiment beaux, je les adore !!
    Les miens je les aime quand même, ils sont chiants par moment et j'ai envie de me tondre mais en réalité je suis bien contente de les avoir, ils ont de la forme et la couleur est correcte même si j'aurai aimé être blonde mais mon châtain me plaît, et puis quand on me dit "Que tu as de beaux cheveux" je ne peux que être fière :)

    RépondreSupprimer
  6. Ces photos sont superbes!
    J'aime beaucoup, bisous :D

    RépondreSupprimer
  7. tu es vraiment belle!
    J'aimerai bien avoir les mêmes cheveux que toi, ils sont vraiment beaux.
    les miens ne sont pas moches mais je n'ai pas un pet de volume à la racine et ils sont tellement fins qu'ils me font une presque dread à l’arrière de la tête si j'ai le malheur des les garder détachés trop longtemps. Je vide mon démêlant sur ma tête à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, tu m'avais déjà dit que tes cheveux te faisaient la misère, c'est vraiment dommage. Tu sais moi c'est sur ta coupe que je rêve :D

      Supprimer

Thank you for visiting me!
I almost always answer your comments here or on your blog!
See you soon!