De Bettie Page à Brigitte Bardot.

Vendredi 16 Juillet 2010
14h30



Heidi Van Horne et Sabina Kelley, l'éternel conflit* brune-blonde

Je me souviens, il y'a de cela quatres ans, peut-être trois, j'étais en camping avec une amie. Je dis "une" amie, mais je me fourvois, il s'agissait en fait de ma meilleure amie, nous étions inséparables et même mariées "pour l'humour et pour le rire".... Je l'ai perdue suite à de mauvais choix, passons.
Cet été-là donc, nous étions en mobilhome, et un après-midi où le temps était mauvais nous avons regardé un reportage qui parlait des symboliques brunes et blondes. J. mon amie est brune, je suis blonde. Le reportage prenait clairement parti, de part les symboliques mises en avant, des blondes. Ça l'a énervée. Bref je me souviens vaguement de certaines symboliques utilisées dans le commerce. Mais d'un point de vue historique, qu'en est-il? Pourquoi est-ce que "blonde" signifie "conne"? Pourquoi tant de femmes se teignent-elles en blond? J'ai donc d'abord cherché des articles sur la blondeur, m'attaquant par la suite aux brunes. Quand je dis m'attaquant je parle du "sujet brune" pas d'attaque à proprement parler, n'allez pas imaginer que je les discrimine...Voilà donc ce que j'ai retiré de mes recherches (un bien grand mot pour justifier mon temps passé sur le net).
Wiki écrit ceci: "Dans la symbolique héritée des croyances médiévales, la femme blonde est l'épouse légitime, la femme brune la maîtresse, selon une dualité manichéenne. [...] Dans la plupart des cultures des pays d'Europe de l'Ouest, les cheveux blonds symbolisent la sainteté (les anges blonds) et les enfants (les « chères têtes blondes »). Comme il n'est pas rare qu'en grandissant les personnes nées blondes voient leurs cheveux s'assombrir, il se peut que le blond ait été associé symboliquement à l'enfance, la jeunesse et donc par extension, la naïveté et le manque d'intelligence. [...]La presse, principalement la presse à scandale, joue également un grand rôle dans la diffusion du stéréotype en publiant régulièrement les frasques des « bimbos ».
Ce cliché de la blonde sotte est souvent repris par les hommes ayant essuyé une déception sentimentale, mais également par des brunes qui estiment injuste que les blondes aient plus de succès. Il est arrivé que des blondes se fassent sévèrement admonester, voire attaquer physiquement par d'autres femmes. De nos jours les blondes ont tendance à combattre le stéréotype en prenant tous les écarts de langage à l'égard de la couleur de leurs cheveux comme des insultes sérieuses. Une source de tel stéréotype est également un certain racisme provenant de l'immigration envers la population locale aux traits « nordiques »."







Y'en a-t-il seulement une qui paraisse plus innocente, plus naïve, moins intelligente que l'autre?

Alors selon Wiki la blonde est la femme-enfant, naïve, légère, qui "rajeunit" les hommes, sauf que dans la vie, la blonde est plus vue comme la cochonne avec laquelle vous pouvez avoir des pratiques bien dégueulasses pendant que la brune est l'épouse, la mère de famille avec qui n'est possible que le seul coït. Ça c'est l'idée populaire qui se dégage des conversations de ruraux bourrés, parce que l'on sait tous où mènent les généralités...nulle part.
Il va de soi que faisant un article sur les blondes je me dois d'évoquer LA blondeur, la femme qui la représente le mieux, celle qui a donné le ton à une nuance de blond mille fois copiée jamais égallée, je ne parle ni d'Aphrodite ni de la fille Hilton, mais bien de Marilyn Monroe. Certains d'entre vous en connaissent d'autres tout aussi célèbres comme Grace Kelly , mais là tout de suite je crois que nous tomberons tous d'accord que quelques lignes sur M.M sont les bienvenues. De fait, le magazine Psychologies a très bien résumé la chose avec ces quelques phrases:
"Après guerre, celle qui illustrera à jamais les fantasmes de tous a pour nom Marilyn Monroe. Une poitrine généreuse, un corps de déesse et une couleur de cheveux que des milliers de femmes vont imiter. Utilisée à l’écran pour son glamour et son sex-appeal, cantonnée aux rôles de femmes à protéger, ou un peu idiotes : la femme la plus torride du monde se devait d’être aussi la plus idiote. [...] De toutes les idées reçues sur les blondes, celle qui leur confère une image d’idiote est la plus tenace. En 1775, la première blonde reconnue officiellement stupide est une courtisane appelée Rosalie Duthé dont l’ineptie inspira un dramaturge contemporain. Marilyn Monroe est, de toutes les blondes, celle à qui l’on a le plus accolé le terme de ravissante idiote car ses rôles l’y enfermaient. De manière caricaturale, les hommes d’hier, souhaitant conserver leur rôle de protecteur des femmes fragiles (donc blondes) leurs déniaient, inconsciemment une intelligence égale à la leur."
Je crois que ça va ne faire qu'accroître mon dédain envers les raisonnements masculins, bien que celui-ci soit machiste et non masculin à proprement parler, donc finalement résumons:
blonde = ange = enfantin = naïve = innocente = fragile = coconne? C'est moi ou il manque quelque chose pour que l'équation (si c'en est une...) fonctionne? Parce que certes aujourd'hui si on prend juste "blonde" c'est égal à "coconne" ,mais visiblement tout ce qui est entre les deux aboutit aussi à "coconne". Donc du côté homme ça donne un simple mais tout aussi réducteur et efficace: homme = viril = protecteur = machiste?


Gwyneth Paltrow


Brigitte Bardot


Une Anonyme


Adriana Karembeu


Marilyn Monroe

Doux Jésus, on est pas dans la mouise déjà! A ce point là on est obligé de parler des blagues de blondes, ces célèbres blagues que l'on se coltine à longueur de temps:
un mec lourd: Hey j'ai une blague de blonde elle est sympa!
une blonde: Non c'est bon merci, j'ai pas trop envie là et en plus on les connait déjà toutes...
un mec lourd: Non mais elle est sympa et c'est pas contre toi, t'inquiète!
Mortecouille! Quand on vous dit non, c'est non (et c'est valable dans tout les domaines ...)!
La blague de blonde a une histoire assez sympa en fait, saviez-vous qu'au Canada les hommes (et femmes ) appellent leurs petites amies "ma blonde", qu'elles soient rousses, brunes ou chauves les petites-copines sont des "blondes" c'est comme ça, donc ce qui au Canada était à la base des blagues sur les femmes  (dois-je rappeller la définition du misogynisme?), des blagues pas très futées voire franchement blessantes surtout lorsque l'on sait qu'une blague est censée faire rire, bref ces blagues miso importées en Europe sont devenues des blagues sur les blondes, oui, mais pas les bonnes blondes, pas toutes les "blondes" justes celles dont les cheveux étaient blonds...Voilà une explication possible.
Donc quelqu'un qui survolerait cet article, qui déjà à la base n'est pas complet, penserait ceci:
blonde = naïve = idiote = légère = bonne = bimbo.
Et là me direz-vous: "Ouais mais en même temps t'as pas posté de photos de bimbo"... Mon but n'était pas de montrer à quel point la blonde dans les films X est omniprésente donc passons mes chers amis.
J'ai fait exprès d'exagérer sur cette suite d'égalités en passant d'un innocent "légère" au vulgaire "bonne", pour rappeller, que les sex-symboles de notre époque ne sont plus automatiquement blonds. Suis-je obligée de vous parler de Bettie Page, connu dans le monde du bondage, elle est LA pin-up précurseu(se?)r brune, par le suite la deuxième plus connue n'est autres que la sublime et désirable Dita Von Teese, et pour passer du côté obscur et incompréhensible du cinéma je ne citerai que deux noms: Angelina Jolie et Megan Fox. L'une est une actrice, une vrai, alors même si je cherche encore où se cache son pouvoir de séduction, il faut manifestement reconnaître son statut de femme fatale (selon les magazine). L'autre en revanche est une profonde idiote ayant pour seul sujet de conversation sa libido d'adolescente et nous arrangeant toutes, nous les blondes: les brunes aussi sont connes. Bien-sûr que j'abuse, je voulais juste montrer que les êtres humains qui ont le malheur d'être des stéréotypes physiques ambulants sont ceux qui s'en prendront toujours plein la face et la grande blonde aux yeux bleus et au joues rosies sera encore pour longtemps la cible de moqueries machistes, pour certaines reprises par d'autres femmes. 


Bettie Page


Une Anonyme

Il y'a de nombreux thèmes que je n'ai pas abordé ici, ne voulant pas être trop "lourde" de mon côté, et puis je dois bien le reconnaître il y'a très longtemps que l'on ne m'a pas fait une réflexion réunissant dans la même phrase ma blondeur avec un soi-disant intellect défaillant... Tout est question d'affirmation et d'assurance. 
Non non, cet article n'était pas un prétexte pour poster des photos de blondes! Après tout des cheveux c'est comme un style de fringues, de musique ou de littérature, une coupe ou une couleur de cheveux c'est un accessoire mais pour certains ça se vit à fond.



Madonna, véritable tête-brûlée, a presque tout essayé.

Si une couleur de cheveux définit une façon de vivre, de penser, un QI, des études, une sexualité, un style vestimentaire, alors que penser de Madonna qui a cent fois changé de tête mais est restée fidèle à elle-même 40 ans (oui juste 40 ans)?
* à prendre avec humour
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Cet article est vraiment super intéressant, j'ai appris pleins de choses. J'ai surtout appris que brunes ou blondes, grandes ou petites... une femme reste une femme, avec du charisme, et un certain potentiel de séduction. Les femmes brunes ne sont pas plus belles que les blondes, les blondes ne sont pas plus sexys... tout est question de goût ! Et comme tu dis, je suis totalement d'accord, tout est question d'assurance... une fille avec une attitude et un comportement un peu bêbête a plus de chance de se faire "traiter de blonde" qu'une fille comme toi, par exemple, qui semble dégager de l'assurance !

    En tout cas, super article :-)

    RépondreSupprimer
  2. mon chou,
    un de mes cours de philo t'aurait passionné, j'ai un prof qui m'a grosso modo dit la même chose que toi à travers cet article, et avec en prime le même exemple de "ma blonde" canadienne!!

    ;)

    RépondreSupprimer
  3. Article fortement interessant :)

    Moi j'adore la couleur "blonde" d'ailleurs des moments j'aimerai bien me faire cette couleure car je trouve qu'elle illumine un visage,ça fait + joyeux

    RépondreSupprimer
  4. Pour ton équation t'aurais pu t'arrêter à "homme = machiste", ca marche déjà ;)

    RépondreSupprimer

Thank you for visiting me!
I almost always answer your comments here or on your blog!
See you soon!